Diriger SAS : un président suffit-il pour diriger une SAS ?

Beaucoup de SAS se contente d'un président pour la gestion et la direction, mais dans les SAS plus imposantes, il est courant de trouver d'autres groupes ou d'autres statuts de gestion.

Par cela les associés sont libre dans le type de schéma de direction.

  • Mises en place de comité: il est aussi dans le pouvoir des associés de créer des comités et de leur diviser les responsabilités, par exemple pour la sécurité ou la direction.
  • La représentation de la SAS étant le seul rôle non discutable du président, il est donc possible de rédiger quelques statuts en plus pour diversifier la direction, afin de ne pas laisser le pouvoir concentré entre les mains d'un seul membre. Certains associes nomment donc un directeur général ou des délégués pour se charger des taches les plus importantes.

Plus d'informations: www.dirigeant-de-sas.fr

CE, ou comité d'entreprise en SAS

Un comité d'entreprise devient obligatoire a partir du moment ou la société a à son service 50 et plus de salariés, et que cette situation se stabilise durant minimum 12 mois consécutifs durant les trois dernières années.

Il est dans le pouvoir du comité de créer une procédure d'urgence.

Mais bien entendu encore une fois, ses droits sont fixés par les associés.